"LYON, SES ROSES ET SON PATRIMOINE"

 

SÉJOUR DE 3 JOURS DU 9 AU 11 JUIN 2020

 

Au programme : 

Jour 1 : LYON

Départ d’Orléans à 05H30 par l’autoroute en direction de Lyon.

Déjeuner à la Brasserie Georges, cette maison fondée en 1836 par un jeune alsacien du nom de Georges Hoffner est devenue au fil du temps l'institution gourmande par excellence dont la réputation s'est étendue au monde entier. Il faut dire qu'il en fallut de l'audace pour installer cette impressionnante brasserie sur des terrains marécageux en 1836, aujourd'hui proches de la gare de Perrache. L'autre prouesse des lieux, c'est son fameux plafond de 700 m2 porté d'un seul tenant par trois immenses poutres en sapin !

 

 

Puis, croisière commentée sur la Saône et/ou le Rhône (environ 1h00). Escapade insolite au fil de la Saône ou du Rhône. Vous vivrez immersion au cœur du Vieux Lyon, quartier inscrit au patrimoine de l’UNESCO et contemplerez les immeubles contemporains de la Confluence. Une des plus belles façons d’admirer Lyon et ses paysages ! 

 

 

Route pour La Mulatière et visite des Jardins de la Bonne Maison. Installé dans la partie résidentielle de La Mulatière, ce jardin offre son quasi-hectare de pente à une collection de roses anciennes, d'arbustes, de vivaces et de bulbes. Ce sont quelque 750 variétés de roses horticoles ou botaniques qui montent à l'assaut des arbres, couvrent les pergolas, ruissellent des murs ou forment des buissons

 

 

Jour 2 : LYON

Visite guidée du Vieux Lyon, quartier médiéval et Renaissance de Lyon, avec ses cours intérieures, ses rues anciennes et ses fameuses et énigmatiques traboules : passages insolites à l'intérieur des immeubles, permettant de communiquer d'une rue à une autre.

Montée de la colline de Fourvière en funiculaire et visite guidée de la Basilique de Fourvière (accès possible en dehors des offices religieux). Cet étrange édifice, comparé par certains lyonnais à un éléphant sur le dos, surplombe la ville et attire le regard. La basilique Notre-Dame de Fourvière est l’œuvre des architectes Bossan et Sainte-Marie Perrin. Elle est édifiée à partir d’une souscription publique en 1870, consacrée en 1896 et est aujourd’hui encore le symbole fort de l’attachement de toute une ville à la Vierge Marie. Du haut de « la colline qui prie », depuis l’esplanade de la Basilique, la vue sur Lyon et sur les Alpes est imprenable.

 

 

Redescente de la colline en autocar et arrêt aux théâtres romains : le grand théâtre et l’odéon qui formaient un ensemble unique dans le monde romain. Transformés en carrières à la fin de l’Antiquité, ils avaient presque complètement disparu du paysage. Ils ont été remis au jour et partiellement reconstruits au cours de la première moitié du 20ème siècle.

 

                    

 

Visite de la roseraie de la Tête d’Or, puis route pour la colline de la Croix Rousse, « la colline qui travaille ».

 


Visite guidée de la Maison des Canuts. Découverte du rayonnement technique, social et créatif de la soierie lyonnaise depuis cinq siècles. Découverte de l’invention de Jacquard, illustrée par des démonstrations de tissage sur métiers à bras, le cycle du ver à soie, l’apport social des canuts au 19e siècle et la réalité de l’industrie textile rhônalpine aujourd’hui.

 

                    

 

Dîner dans un  bouchon typique

 

Jour 3 : BOURG-ARGENTAL / LEIGNEUX / ORLEANS

Route pour Bourg-Argental. Visite guidée des Pépinières et Roseraies Paul Croix, classées « Jardin remarquable » en 2010 qui offrent différents espaces très variés avec différentes collections de végétaux et arbres anciens. Ces espaces sont agrémentés d'éléments décoratifs variés : statues, fontaines, vases, arceaux...


 

Puis route pour Leigneux.

Arrêt dégustation au Clos de Chozieux. Ce vignoble des Côtes du Forez est niché sur les premiers coteaux volcaniques du Massif Central. Faisant suite à 3 générations de vignerons, Yves et Jean-Luc GAUMON ont repris l’exploitation familiale en 2001. Il ne restait alors plus que 3 hectares de « Vieilles vignes ». Mais au fil des années, ils ont pu agrandir le domaine pour cultiver et vinifier, aujourd’hui, 10 hectares sur différents terroirs et cépages : Chardonnay et Viognier pour les cuvées de blancs ; Gamay, Pinot noir et Gamaret pour les cuvées de rouge.

 

 

Retour à Orléans vers 22 h30.

 

PROGRAMME ET BULLETIN INSCRIPTION - CLIQUEZ ICI